3
minutes de lecture

Docteur Peyo, étalon ibérique renommé, déploie ses talents thérapeutiques dans les établissements médicaux. Ses interventions, dirigées par Hassen Bouchakour, apportent du réconfort aux personnes en fin de vie.

La découverte de la vocation de Peyo

Hassen Bouchakour et son cheval Peyo ont tissé une relation singulière au fil d’années de compétitions de dressage et de spectacles. Cet étalon au caractère fougueux ne se laissait pas aisément manipuler par Hassen, mais ce dernier remarqua à plusieurs reprises un comportement radicalement différent avec certaines personnes apparemment affaiblies, se dévoilant alors doux et tendre. Peyo se dirigeait en effet de lui-même vers des personnes malades ou handicapées, leur offrant tendresse et chaleur.

Peyo semble choisir instinctivement les personnes nécessitant une présence réconfortante. L’animal adopte un comportement actif dans la sélection des individus qu’il souhaite côtoyer, par qui il se laisse approcher et manipuler. Hassen comprend alors que son cheval n’est pas comme les autres, il se tourne donc vers le monde médical, qui étudie de près le comportement de Peyo.

Docteur Peyo en action

Au sein d’établissements médicaux, la sélection méticuleuse des patients par Peyo est confirmée et le surnom de Docteur Peyo lui est attribué. C’est lui qui, par son comportement spontané, choisit les personnes auxquelles il souhaite apporter son réconfort en se positionnant devant la porte de leur chambre, dans les couloirs de l’hôpital, et en levant la patte pour donner le signal à Hassen qu’il a sélectionné son prochain patient. Cette méthode de sélection suscite des interrogations sur la nature de la connexion entre Peyo et les patients. Les critères de choix demeurent en grande partie mystérieux, mais l’observation attentive d’Hassen et de l’équipe médicale souligne la cohérence des choix de Peyo avec les besoins spécifiques des personnes en fin de vie. Il semble privilégier les individus les plus vulnérables, créant ainsi une interaction profondément humaine.

Cette interaction unique entre Hassen, Peyo, et les patients en fin de vie a conduit à des moments empreints d’émotion et parfois inexpliqués. Les témoignages affluent, rapportant des cas où les patients changent d’état face à la présence de Peyo, de manière inexpliquée. Bien qu’Hassen récuse l’idée de « miracles », les transformations observées suscitent un intérêt croissant de la part de la communauté scientifique.

L’une des caractéristiques les plus frappantes de Docteur Peyo est sa capacité présumée à détecter les cancers chez les patients. Cette aptitude suscite des interrogations profondes sur la nature des liens entre les animaux et les maladies humaines. D’autres chevaux ont été étudiés en parallèle et seul Peyo a révélé ces capacités particulières.

L’équipe scientifique qui suit Peyo dans ses interventions cherche à comprendre les mécanismes de cette détection. Certaines hypothèses suggèrent que le cheval pourrait réagir à des changements subtils dans les odeurs corporelles des patients, liés aux composés chimiques émis par les cellules cancéreuses. D’autres se tournent vers la possibilité d’une détection basée sur le taux vibratoire des patients, cette fréquence émise par le corps plus ou moins importante en fonction de l’état général. Les explorations scientifiques soulignent l’importance de l’implication de Peyo dans la recherche médicale, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives dans le domaine de la détection précoce des maladies.

Les professionnels de la santé soulignent l’impact positif de la présence de Peyo sur le moral des patients. Même ceux qui ne sont pas directement choisis par le cheval semblent bénéficier de l’énergie apaisante qu’il apporte à l’environnement hospitalier.

Les Sabots du Cœur, une association en soutien à la fin de vie

L’association « Les Sabots du Cœur », créée en 2016, a marqué une étape décisive dans l’évolution de la mission de Peyo. Cette association a pour objectif d’utiliser les talents de Peyo pour apporter du réconfort aux personnes en fin de vie. Le duo formé par Hassen et Peyo a ainsi trouvé une nouvelle voie, bien loin des projecteurs des compétitions internationales. Hassen, conscient de l’importance de l’accompagnement dans la phase terminale de la vie, a élargi la mission de l’association à la réalisation des derniers rêves des patients, l’organisation des obsèques et au financement d’une sépulture décente aux personnes sans famille. Ce geste s’inscrit dans une perspective plus large, visant à apporter du réconfort à tous les niveaux, du soutien émotionnel à la prise en charge logistique des arrangements funéraires.

Chaque mois, Docteur Peyo, accompagné de son propriétaire Hassen, intervient auprès d’une vingtaine de patients, dont cinq à huit enfants. Cette régularité dans l’engagement démontre la dévotion de l’équipe à offrir un réconfort constant aux individus qui en ont le plus besoin. L’impact émotionnel de l’intervention de Peyo va au-delà des bienfaits physiques observés chez les patients. Les moments partagés avec le cheval offrent une pause dans la routine médicale des patients, de leurs familles et du personnel médical, créant des souvenirs précieux dans des moments difficiles.

L’objectif de l’association « Les Sabots du Cœur », fondée par Hassen Bouchakour, ne se limite pas à la présence de Peyo dans les établissements médicaux, mais s’étend à la création d’un cadre global de soutien aux personnes en fin de vie et à leurs familles. Le site internet de l’association est une plateforme centrale pour partager la mission, les réalisations et les besoins de l’association. Il offre également une possibilité de faire des dons pour soutenir financièrement les activités de l’équipe.